À propos

Historique

La Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or a été créée le 27 mai 1976 à l’instigation de personnes concernées par l’importance de l’histoire locale. À cette époque, elle porte le nom de Société historique de la Vallée-de-l’Or et elle est incorporée en 1977. Sa dénomination sociale changera le 20 février 1982 pour la Société d’histoire de Val-d’Or. Son nom actuel est officialisé le 20 septembre 2002 suite à la mise sur pied du Club de généalogie de la Vallée-de-l’Or au printemps 2000 et à son intégration à la Société d’histoire de Val-d’Or. Ce vent de renouveau favorise la création d’un logo plus actuel, avec un accent minier pour souligner l’importance de ce domaine dans les archives valdoriennes.

D’abord hébergée par l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, la SHVD emménage en février 1985 au sous-sol du Centre Culturel (maintenant le complexe Marcel-Monette), dans les anciens locaux de la salle d’exposition. La SHVD fait l’acquisition d’équipements plus appropriés pour la conservation et le traitement d’archives telles qu’une voûte, une chambre noire (pour le développement des négatifs) et une salle de recherche. La SHGVD occupe toujours ses locaux et ils sont aménagés pour accueillir toute personne désirant effectuer des recherches dans les archives ou en généalogie.

Dès sa fondation, la Société d’histoire se donne pour priorité la cueillette, le traitement et la conservation d’archives les plus diverses et les plus susceptibles d’enrichir l’historiographie de la région valdorienne. Celles-ci peuvent être des documents iconographiques (photographies principalement) tout comme des documents textuels les plus divers. Une fois le travail d’archivage bien amorcé, la Société d’histoire organise d’importantes expositions de photos qui font découvrir aux Valdoriens la richesse et la diversité de leur passé. La SHVD est également le maître d’œuvre d’une réalisation primordiale pour la mémoire valdorienne. Il s’agit des entrevues audio faites avec des pionniers de Val-d’Or. Ce travail colossal est mis sur pied dès 1977 et se poursuivra jusqu’en 1984. Ces quelque 120 témoignages oraux sont conservés précieusement et constitue une collection majeure des archives de la Société d’histoire.

Puis, à compter de 1990, la Société d’histoire adopte une audacieuse politique éditoriale qui la mène à la publication de monographies et d’ouvrages de référence. On peut citer Histoire de Val-d’Or, Des origines à 1995, en 1995, Perron-Pascalis, en 1996, L’Abitibi centenaire, 1898-1998, en 1999, le roman historique de Gilles Massicotte, East-Malartic, 1947, en 2002, L’Abitibi minière, en 2002, Souvenirs d’Abitibi de Jacques Miquelon, en 2005, Val-d’Or, en 2009 et Au cœur des artères de Val-d’Or, Histoire de ses noms de rues, en 2015.

Depuis février 2018, la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or bénéficie de l’agrément de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Ceci certifie que son service d’archives privées remplit les hautes normes nécessaires à la bonne conservation des documents qui lui sont confiés pour leur conservation. Le corpus documentaire fait l’objet de toutes les attentions par l’équipe de la SHGVD pour que la mémoire de Val-d’Or soit ainsi préserver.

Mission et mandat

La mission de la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or est d’acquérir, de traiter, de conserver et préserver le patrimoine documentaire de la région valdorienne (en incluant tous ses quartiers, Dubuisson, Louvicourt, Sullivan, Saint-Edmond et Vassan). Elle a pour mandat d’enrichir l’historiographie valdorienne. La SHGVD met beaucoup d’efforts pour la diffusion des connaissances historiques ainsi que des connaissances généalogiques.

La diffusion des archives auprès du grand public, mais aussi des chercheurs et étudiants est primordiale pour assurer leur valorisation. Plusieurs moyens sont disponibles et sont utilisés par la SHGVD comme les expositions de photos (physiques et virtuelles), la publication de monographies, la présence sur les réseaux sociaux et collaboration avec divers médias.

L’autre volet, celui de généalogie, vise la promotion de la pratique de cette activité.  La SHGVD offre d’accompagner les personnes voulant s’y adonner. Pour ce faire, elle propose l’accès à une collection de nombreux répertoires (dont la Masculine, la Féminine et le P.D.R.H.). Il y a également la présence de bénévoles pouvant aider les personnes dans leurs démarches généalogiques.

Afin de remplir sa mission, la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or sollicite la communauté, les organismes, le secteur privé et parapublic pour recevoir des dons de documents tels que des photographies et des documents textuels témoignant de l’histoire de Val-d’Or. Une fois reçus, les documents seront bien traités pour assurer leur conservation pérenne.

Équipe

La Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or est régie par une équipe de bénévoles. Son conseil d’administration est formé de 9 membres qui s’occupent de gérer l’ensemble des activités. Pour ce faire, ils sont appuyés par une coordonnatrice-archiviste.

Nathalie Faucher

Présidente

Jean-Paul Bordeleau

Vice-président

Mario Turcotte

Trésorier

Geneviève Rouleau Lafrance

Secrétaire

Cindy Boulay

Administrateur

Michelle Bourque

Administrateur

Louise Bryce

Administrateur

Vincent Dumont

Administrateur

Paul-Antoine Martel

Administrateur

Services disponibles

Voir les tarifs

Accès aux répertoires de généalogie et aide de bénévole

Gratuit

Recherche parmi les documents d’archives, tant les photos que les documents textuels (papier)

Gratuit

Recherche dans les journaux comme L’Écho Abitibien, Le Citoyen et autres hebdomadaires (possibilité de consulter des articles classés par thèmes)

Gratuit

Consultation de volumes traitant d’histoire locale et régionale

Voir les tarifs

Exécution d’une recherche historique

Gratuit

Numérisation de photographies en vue de publication

Le tout est accompagné par l’aide de la coordonnatrice-archiviste qui peut vous diriger parmi toute la documentation disponible.